IMG_20200319_104105_edited.jpg

Le quotidien

1/7
La chambre

Les personnes en situation de handicap logent soit en externat, soit en internat .

  • Les personnes externes, plus autonomes, habitent dans le village ou louent des appartements situés à proximité immédiate des ateliers et adaptés à l'accueil de personnes à mobilité réduite.

  • En internat, le foyer comporte 118 chambres individuelles réparties sur 2 bâtiments.

Chaque chambre est équipée de lavabos. Les sanitaires, adaptés aux personnes à mobilité réduite, sont à leur disposition dans les couloirs à raison d'un sanitaire pour 5 chambres.

L'architecture de l’établissement est spécialement étudiée pour faciliter l'autonomie des personnes accueillies.

Une fois par semaine les internes peuvent donner leur linge à laver.
Les  logements sont situés au cœur d'une colline, à proximité de l’E.S.A.T.et offrent une vue panoramique sur le village et le Luberon.
Les douches sont adaptées aux personnes à mobilité réduite.

Un accompagnement individuel à la tenue de la chambre est mis en œuvre en coordination avec l’agent hôtelier. Pour ceux qui le souhaitent, une participation à l’atelier ménage peut être proposée (voir les activités de développement de l’autonomie).

Le moniteur accompagne également la personne dans l’investissement et la personnalisation de son lieu privatif, en coordination autant que de besoin avec l’économe du foyer et le service social sur les aspects financiers et tutélaires. L’accompagnement de la personne pour des achats peut être proposé (conseils, préparation, réalisation). Des activités manuelles pour la fabrication de décorations peuvent aussi être mises en place.

Les ateliers

L'E.S.A.T. la Farigoule accueille 158 travailleurs handicapés, encadrés par 12 moniteurs d’ateliers, il est structuré en 7 ateliers principaux :

 

Conditionnement

  • Conditionnement de pièces de rechange d'hélicoptères pour AH (Airbus Helicopters)

  • Conditionnement après revalidation de roulements d'hélicoptères EC

  • Conditionnement divers : accessoires à cheveux, kit de pièces de rechange, …

  • Travaux à façon, séries renouvelables


Couture

  • Confection de draps, foulards, étuis à lunettes, sac

  • Travaux à façon, séries renouvelables

  • Sellerie

1/8

Bois

  • Palettes, caisses, pallox, planchons, …

  • Menuiserie fine : présentoirs de produits de beauté, de lunettes, de cartes, de santons, coffrets, jouets

  • Travaux à façon, séries renouvelables

 

Electronique

  • Implantation, soudure et contrôle de circuits imprimés pour  hélicoptères AH

  • Montage et câblage de circuits imprimés divers

  • Coupe, étamage, sertissage, repérage de fils électriques

  • Câblage de faisceaux, de boîtiers électriques, de sous-ensembles électriques

  • Travaux à façon, séries renouvelables

Vérification de pinces à sertir

  • Contrôle géométrique des mâchoires  des pinces.

  • Contrôle de l’effort d’arrache de cosses serties sur machine de traction

 

Revalidation de roulements

  • Contrôle d’aspect des roulements.

  • Contrôle fonctionnel.

  • Traitement de protection.

  • Reconditionnement

Travaux hors catégorie et activités nouvelles

  • Assemblage de systèmes d'arrosage

  • Assemblage d'appareils de stockage et consignation de bouteilles de gaz

  • Réalisation d'étiquettes à ruban pour les melons

  • Revalidation de pinces à sertir
     

L'E.S.A.T. la Farigoule travaille en sous-traitance  avec de nombreuses entreprises de Provence dont :  Airbus Helicopters (pour des activités de conditionnement pièces de rechange, réalisation de circuits imprimés, vérification de pinces à sertir, revalidation de roulements), AIGOUAL-PROVENCE (palettes), MIRION (dosimétrie), PELLENC (outillage agricole), ATA (fabrication de taximètre), ATROW (travail du fil de fer inox), FONTANA (étui à lunettes), MULTIFORM (banquettes pour appareil de musculation et tables médicales), GLAMA (accessoires Babou, Mélissa…)

 

L'E.S.A.T. la Farigoule s’adapte et étudie toutes nouvelles activités. Contactez-nous !

 
 
 

1/11
La salle de restauration

Tous les jours nous assurons les petits déjeuners pour les personnes en internat (boissons chaudes, pains frais, céréales…) avec viennoiserie le dimanche, et cuisinons nos repas pour la journée, sauf préparations spécifiques la veille.

Deux chefs cuisine sont en poste, avec un aide cuisine et un plongeur. Ils réalisent 150 repas le midi et 110 repas le soir.

Les externes peuvent bénéficier du repas du midi, sauf le weekend ; pour des besoins spécifiques (personnes fatiguées, malades) possibilité est donnée de prendre le repas du soir.

La cuisine proposée est traditionnelle.

La cuisine travaille essentiellement avec des produits frais. La pâtisserie est réalisée sur place. Le budget alloué à l’alimentation permet de travailler avec des produits de qualité. 

L’établissement essaie de privilégier le circuit court. Les fournisseurs de denrées alimentaires se situent dans un rayon de 30 Km.

Les menus sont adaptés aux régimes alimentaires.

Des travailleurs peuvent pour des besoins ponctuels intégrer l’équipe de cuisine.

La production en cuisine ainsi que l’élaboration respectent les règles d’hygiène. 

L’ensemble de l’équipe est formé aux règles d’hygiène HACCP.

Le matériel en cuisine est fonctionnel et opérationnel.

Le travail est effectué en utilisant de la vraie vaisselle. Nous participons au tri sélectif, recyclage des huiles de fritures. Nous évitons les ustensiles plastiques.

Un service complet est assuré pour tous les repas : matin, midi et soir.

Nous formons aussi des apprentis dans le secteur de la restauration.

La lingerie

Professionnels qui interviennent : 1 lingère et une aide lingère (ou un travailleur de l’ESAT)

Ils effectuent l’entretien :

  • du linge des usagers,

  • du linge plat,

  • des tenues du personnel,

  • des vêtements de travail des usagers de l’atelier bois,

  • de tout autre linge (couettes, rideaux, dessus de lit…).

Chaque lundi, le linge est déposé et trié en lingerie.

1/3

Chaque usager doit remplir sa fiche et fournir son linge dans le cadre d’un suivi, et de la mise en place d’une traçabilité. Ou Les usagers complète une fiche qui inventorie le linge déposé. Cette fiche a une finalité éducative, et qualitative, puisqu’elle permet d’assurer la traçabilité du linge.

La récupération du linge s’effectue le jeudi par les usagers.

90 usagers bénéficient de la prestation de la lingerie.

La lingerie fonctionne également le weekend.

Formation de la lingère : formation lingerie, formation incendie.

Le lundi correspond au dépôt et triage du linge.

Nous effectuons principalement le nettoyage du linge des usagers, linges plats, les tenues du personnel, des travailleurs de l’atelier bois, et autres linges (couettes, rideaux, dessus de lit…).

 
 

1/6
L'infirmerie

Constitution du pôle médical :

Le pôle médical comprend un médecin généraliste, un médecin psychiatre, une infirmière et trois aides-soignantes et un masseur kinésithérapeute :

  • Le médecin généraliste est présent le lundi, mardi, jeudi et vendredi matin.

  • Le médecin psychiatre est présent le mardi matin et le jeudi sur la journée.

  • Le masseur kinésithérapeute est présent le lundi, mercredi, jeudi et vendredi matin.

Dans l’établissement, l’accent est mis principalement sur la dispense de soins adaptés aux besoins des usages et à l’accompagnement d’un public évolutif. Il est aussi fortement orienté vers la prévention.

Prestations délivrées :  

Par les aides-soignantes : en lien avec des évaluations régulières au sein du pôle en concertation avec les autres professionnels, intervention en fonction des besoins des personnes accompagnées :  

  • hygiène corporelle,

  • projet de soins,

  • distribution des médicaments lors des repas,

  • aide aux actes de la vie quotidienne (ex : préparer les tartines, couper les aliments lors des repas si besoin),

  • prises des rendez-vous médicaux, accompagnement si besoin,

  • demande de transport,

  • important travail réalisé sur la prévention (suivi ophtalmologique, suivi orthodontie une fois par an obligatoire, suivi gynécologique, pédicure…).

Voici les projets qui vont se mettre en place grâce aux formations réalisées et prévues :

  • Soins par le toucher, le massage assis habillé (la finalité étant de travailler sur la qualité de vie au travail, l’apaisement) pour les travailleurs.

  • Aromathérapie (utilisation des huiles essentielles)

Un dossier est créé pour chaque personne accompagnée, la partie médicale se trouve dans le bureau du médecin dans une armoire fermée à clef.

Le service social

Il s’agit d’un accompagnement global, tout ce qui préoccupe la personne

L’accompagnement social s’inscrit dans le champ de la prévention et de la lutte contre les exclusions. Il vise à optimiser les capacités de la personne en situation de handicap, à développer ses potentiels et son autonomie.

Cet accompagnement repose essentiellement sur l’écoute mutuelle et le respect, la médiation, les conseils et l’orientation vers les services compétents. Il est soutenu également par des actions collectives régulières telles que :

  • des groupes d’expression mensuels autour de thèmes variés de la vie ordinaire (vie affective & sexuelle, vie en collectivité, droits et libertés de la personne accueillie, etc.) ;

  • des ateliers de bien-être (sophrologie, ateliers « Je prends soin de moi »).

1/2

L’idée première des groupes d’expression est d’encourager les personnes participantes à s’approprier cet espace, à se positionner en tant que sujet, à être force de proposition sur des thèmes qu’elles souhaiteraient aborder.

Les sorties, les activités culturelles, sportives et de loisirs sont autant de supports également propices au développement de cet accompagnement, de même que les temps de repas collectif.

Problématiques sociales d’intervention :

  • Le budget (la démarche d’intervention est assimilée à une mesure de sauvegarde de justice). Concerne les personnes qui le demandent ou qui ont des problématiques de gestion. Souvent c’est une alternative à la demande de mesure de protection ;

  • L’organisation des périodes où les usagers quittent l’établissement (organisation des séjours, personnes qui partent en autonomie…) organisation des transports, de la logistique ;

  • L’ouverture des droits en lien avec l’équipe, couverture médicale en lien avec le secrétariat, ouverture de compte en banque, vérification des papiers administratifs ;

  • Les actions sur la protection en lien avec la vie sociale, familiale afin d’aider, accompagner et réguler ;

  • Le travail avec l’ensemble des partenaires sociaux (Services de tutelles, Services de justice, Maison de la Solidarité, Services Sociaux du secteurs, Services Municipaux, Caisses de retraite, CAF, MDPH, Conseil Départemental, les institutions du champ médico-social.

 
 

1/6
L'accueil

L'accueil se situe dans le bâtiment principal de l'ESAT.

Un accueil physique de 8h à 12h et de 14h à 18h pour le confort de tous.

 

à proximité de cet accueil se trouvent tous les services nécessaires pour le fonctionnement administratif et médical, ainsi que tous les ateliers de travail.

...

La comptabilité

Le service comptabilité pour l'établissement est mis à disposition aux usagers.

Une activité de comptabilité et de paye afin de soutenir l'autonomie dans la gestion de l'argent de vie pour le quotidien des usagers.

1/2

Selon les personnes, un accompagnement individuel peut être proposé afin d’améliorer la gestion de leur argent de vie dans l’optique de répondre au mieux à leurs besoins et envies.

 
 

1/25
Les loisirs

Les activités extra-professionnelles visent à développer les connaissances et le bien-être de la personne en situation de handicap. Elles permettent l’intégration sociale par les loisirs, le sport, la culture et le divertissement à travers un large éventail d’activités régulières et occasionnelles.

Activités régulières :

Activités physiques et sportives (APS&APPN) 

Activités de détente & de bien-être (sophrologie, bien être,....)

Activités artistiques (chorale, danse,....)

Activités occasionnelles :

Activités culturelles et créatives (spectacles, concerts, théâtre,....)

Activités de détente et de loisirs (soirées à thèmes, shopping, bowling, pêche,....)

Objectifs généraux :

  • Développer la personnalité, la créativité

  • Développer les fonctions cognitives : mémoire, attention, concentration…

  • Contribuer à la valorisation, l’acceptation et l’estime de soi

  • Promouvoir la sociabilisation, le partage, le respect, l’esprit d’équipe, l’esprit associatif

  • Acquérir une meilleure condition de vie et une meilleure hygiène de vie

  • Impliquer les usagers dans les différentes actions menées, les responsabiliser

  • Rendre accessibles les loisirs

  • Permettre l’intégration sociale à travers des échanges interpersonnels et intergroupes

  • S’ouvrir aux autres et à son environnement

Cet éventail d’activités tend vers des objectifs généraux communs mais chaque activité comporte des objectifs opérationnels précis et adaptés. Ces activités sont complémentaires et étroitement liées au travers des objectifs poursuivis.

Des salles sont équipées et dédiées aux activités sur site (2 salles d’activités polyvalentes, 1 salle kiné et renforcement musculaire, 1 cuisine adaptée aux PMR, une salle TV, une salle de jeux avec terrasse).

En lien avec les activités régulières, des week-ends à thème peuvent être organisés et encadrés par les moniteurs du foyer. Ils finalisent et rajoutent du sens aux activités mises en place durant la saison. Citons, par exemple, le tournoi européen de football en Suisse, le week-end du championnat de France de Pétanque FFSA, le week-end thalasso lié aux activités de détente et de bien-être, ou le week-end nature & équitation.

L'apprentissage à l'autonomie

Le travail d’accompagnement mis en œuvre au quotidien par les moniteurs du foyer a pour visée d’améliorer le bien-être de la personne en situation de handicap et de développer son autonomie. Outre l'accompagnement pour les actes de la vie quotidienne, ce travail se décline selon cinq axes principaux :

  • le logement ;

  • les dépenses personnelles ;

  • l’entretien personnel ;

  • l’hygiène de vie ;

  • les relations humaines et sociales.

1/3

L’appartement d’apprentissage à l’autonomie (AAA)

Appartement d’expérimentation qui vise à mettre en application les connaissances développées ou acquises lors des ateliers : cuisine, ménage, blanchisserie.

Il s’agit d’une mise en situation réelle de quatre mois afin de se confronter au mieux à la vie quotidienne en structure plus indépendante et individuelle. La gestion de la solitude est souvent une expérience nouvelle pour les personnes habituées à vivre en collectivité.

Evaluation

En ce qui concerne les ateliers ménage, cuisine et blanchisserie, une évaluation est effectuée en continu pour l’ensemble du groupe. En complément, les deux dernières séances sont consacrées à l’évaluation individuelle de chaque participant (la dextérité, les compétences, l’évolution).  

En ce qui concerne l’appartement d’apprentissage à l’autonomie :

  • tout au long des quatre mois, suivi régulier de la part du tuteur foyer et de la monitrice d’externat ;

  • au terme des quatre mois, co-évaluation réalisée par l’usager, son tuteur foyer et la monitrice d’externat.

Effets sur la personne accompagnée

La personne développe son autonomie et ses prises d’initiative individuelles. Elle consolide ses connaissances en les mettant en pratique. Elle se sent moins une personne en situation de handicap et plus une personne intégrée et reconnue socialement, comme tout le monde.

 
Besoin de plus d'infos ? Contactez nous