IMG_20200319_103701_edited.jpg

Mieux connaître l'établissement

1/19
L'accompagnement professionnel

Les usagers bénéficient d'un accompagnement professionnel au sein de  cinq ateliers proposant des activités diverses et très variées en adéquation avec les capacités de chacun.

.....

L'accompagnement à la vie quotidienne

Les besoins auxquels cet accompagnement répond :

  • Besoins pour entretenir et prendre soin de sa santé

  • Besoins en lien avec l’entretien personnel

  • Besoins en lien avec les relations et les interactions avec autrui

  • Besoins en lien avec la mobilité

  • Besoins pour prendre des décisions adaptées et pour la sécurité

  • Besoins pour vivre dans un logement

  • Besoins pour accomplir les activités domestiques

  • Besoins pour participer à la vie sociale

1/7

L’entretien personnel

Les accompagnements en lien avec l’entretien personnel s’effectuent en étroite collaboration avec le service médical, les agents hôteliers et la lingère du foyer. Les besoins de la personne sont régulièrement évalués.

Un travail individuel sur la sensibilisation à l’hygiène corporelle, au regard des autres, à l’image de soi, est mis en place de manière adaptée aux besoins et aux spécificités de la personne.

Un accompagnement à la tenue vestimentaire peut être proposé avec, selon les cas, une aide à l’identification des besoins, à l’inventaire et au tri de la garde-robe, à la réalisation des achats.

Ce travail peut être soutenu et prolongé par la participation de la personne aux ateliers « je prends soin de moi » (voir les activités de développement de l’autonomie).

L’hygiène de vie

Cet accompagnement a pour but de promouvoir les principes et les pratiques qui visent à préserver ou favoriser la santé de la personne. Une bonne alimentation est promue au quotidien en collaboration avec le service médical et les agents hôteliers. L’accompagnement mis en œuvre s’appuie notamment sur les observations réalisées lors des repas en salle à manger, des soirées ou des sorties en groupe. Une sensibilisation permanente concernant les méfaits du grignotage est menée. Un accès à une activité physique régulière est facilité et encouragé. Pour les personnes volontaires, des ateliers sur l’hygiène de vie peuvent être proposés.

 
 
 

1/28
L'animation du temps libre

Les besoins auxquels cet accompagnement répond

  • Besoins pour entretenir et prendre soin de sa santé

  • Besoins en lien avec les relations et les interactions avec autrui

  • Besoins pour participer à la vie sociale

Les activités extra-professionnelles visent à développer les connaissances et le bien-être de la personne en situation de handicap. Elles permettent l’intégration sociale par les loisirs, le sport, la culture et le divertissement à travers un large éventail d’activités régulières et occasionnelles.

Objectifs généraux :

  • Développer la personnalité, la créativité

  • Développer les fonctions cognitives : mémoire, attention, concentration…

  • Contribuer à la valorisation, l’acceptation et l’estime de soi

  • Promouvoir la sociabilisation, le partage, le respect, l’esprit d’équipe, l’esprit associatif

  • Acquérir une meilleure condition de vie et une meilleure hygiène de vie

  • Impliquer les usagers dans les différentes actions menées, les responsabiliser

  • Rendre accessibles les loisirs

  • Permettre l’intégration sociale à travers des échanges interpersonnels et intergroupes

  • S’ouvrir aux autres et à son environnement

 

Cet éventail d’activités tend vers des objectifs généraux communs mais chaque activité comporte des objectifs opérationnels précis et adaptés. Ces activités sont complémentaires et étroitement liées au travers des objectifs poursuivis.

Des salles sont équipées et dédiées aux activités sur site (2 salles d’activités polyvalentes, 1 salle kiné et renforcement musculaire, 1 cuisine adaptée aux PMR, une salle TV, une salle de jeux avec terrasse).

En lien avec les activités régulières, des week-ends à thème peuvent être organisés et encadrés par les moniteurs du foyer. Ils finalisent et rajoutent du sens aux activités mises en place durant la saison. Citons, par exemple, le tournoi européen de football en Suisse, le week-end du championnat de France de Pétanque FFSA, le week-end thalasso lié aux activités de détente et de bien-être, ou le week-end nature & équitation.

Le développement de l'autonomie

Les besoins auxquels cet accompagnement répond

  • Besoins pour entretenir et prendre soin de sa santé

  • Besoins pour vivre dans un logement

  • Besoins pour accomplir les activités domestiques

  • Besoins en lien avec la vie scolaire et étudiante

  • Besoins transversaux en matière d’apprentissage

  • Besoins pour se déplacer avec un moyen de transport

  • Besoins en matière de ressources et d’autosuffisance économique

1/14

En complément d’actions individuelles et personnalisées qui peuvent être mises en place, l’accompagnement au développement de l’autonomie peut également s’appuyer sur des ateliers collectifs conçus et encadrés en interne.

 

Autonomie pour vivre dans un logement et accomplir les activités domestiques

Description des activités produites

  • Atelier ménage

L’objectif majeur de cet atelier est d’entretenir son espace privatif (chambre) en utilisant des produits ménagers sains et adaptés, tout en observant les règles d’hygiène et de sécurité quotidiennes nécessaires pour vivre et évoluer dans un milieu salubre.

  • Atelier blanchisserie

 Cet atelier a pour objectif de se responsabiliser sur son hygiène vestimentaire en prenant en charge le lavage, le séchage et le repassage de ses vêtements personnels, et en utilisant les petits matériels électroménagers adéquats. Cet atelier peut être un support pour aborder le thème de l’estime de soi.

  • Atelier cuisine

L’objectif principal de cet atelier est d’apprendre et de réaliser des recettes simples, de découvrir de nouvelles saveurs et de nouveaux aliments. Il a pour but de développer le plaisir de manger ce que l’on vient de préparer. Lors des séances, plusieurs thèmes sont abordés et mis en pratique, tels que la lecture, les calculs (addition, soustraction, conversion) et la mémorisation. En lien avec l’atelier suivi pédagogique, ces difficultés pourront être reprises pour ceux qui le souhaitent sur des temps informels (hors activité SP). Un groupe de 4 résidents maximum est défini afin de développer un climat favorable aux échanges et au partage des tâches ménagères et culinaires.   

  • L’appartement d’apprentissage à l’autonomie (AAA)

Appartement d’expérimentation qui vise à mettre en application les connaissances développées ou acquises lors des ateliers : cuisine, ménage, blanchisserie.

Il s’agit d’une mise en situation réelle de quatre mois afin de se confronter au mieux à la vie quotidienne en structure plus indépendante et individuelle. La gestion de la solitude est souvent une expérience nouvelle pour les personnes habituées à vivre en collectivité.

 
 

1/6
L'accompagnement médical et paramédical

Un service médical est à la disposition des personnes handicapées, encadré par un médecin généraliste et par un médecin psychiatre.

Une infirmière et trois aides soignantes sont disponibles pour l’écoute et le bien-être des personnes en situation de handicap. Elles assurent un suivi médical des travailleurs, s’occupent des traitements médicamenteux et des rendez-vous avec des spécialistes si nécessaire.

...

L'accompagnement social

Le service social est constitué d’une assistante sociale et d’une monitrice d’externat chargée d’accompagner les externes dans leur quotidien et projets. Elles sont toutes les deux présentes tous les jours.

Les principales fonctions de l’assistante-sociale sont :

  • L’instruction et le suivi des dossiers d’admission et visites de pré-admission

  • La création et le suivi des dossiers spécifiques concernant les usagers (formation, retraite…)

1/2
  • L’accueil et le suivi des stagiaires au sein de notre structure     

  • L’écoute des usagers

  • L’accompagnement pour les questions liées à la gestion de la vie quotidienne

  • Les relations avec les organismes extérieurs (autres établissements médico-sociaux, administration,  maison de retraite …)

Quelques-unes des missions de la monitrice d’externat :

  • Rendre visite aux externes

  • Les accompagner dans leurs démarches administratives

  • Les aider à la gestion de leur vie quotidienne

  • Travailler en étroite collaboration avec l’assistante sociale afin d’apporter à tous le meilleur soutien

 

Travailler avec les services médico-sociaux extérieurs (DDISS, DDASS …)

Disponibles, il ne faut pas hésiter à les solliciter.
 

 
 

1/3
L’accompagnement en externat à visée inclusive

Il se réalise directement sur le site de la farigoule et à l’extérieur de celui-ci pour les plus autonomes

Sur le site : un bâtiment existe, composé de 40 logements à usage inclusif, mis à disposition par l’Association.

20 travailleurs de l’ESAT et 18 personnes extérieures.

La finalité :

  • Inclusivité par la mixité des populations

  • L’accès facilité au travail pour les activités professionnelles (accessibilité géographique et physique), l’accessibilité pour les externes aux prestations

Une monitrice d’externat est missionnée afin d’intervenir à plein temps pour accompagner toutes les personnes en externat soit les 20 travailleurs logés sur le site prioritairement, les 20 autres travailleurs logés à l’extérieur et ponctuellement sur les 18 locataires ne travaillant pas à la farigoule.

Ces 18 locataires peuvent bénéficier des services de la farigoule assurés soit par la monitrice d’externat ou autres services en fonction des besoins à titre gracieux (véritable travail de gardien d’immeuble avec une fibre sociale).

Exemples d’interventions sous forme de prestations pouvant répondre aux besoins des personnes en externat :

  • Relations sociales, familiales, interpersonnelles

  • Accompagnement aux soins

  • Démarches administratives

  • Budget

  • Logement

  • Sports, loisirs, culture, bénévolat…

  • Mise en place et suivi des services d’aides à la personne

Le CVS

Le Conseil de la Vie Sociale (CVS) est un lieu d'échange et d'expression sur toutes les questions intéressant le fonctionnement de l'établissement dans lequel est accueilli l'usager. Il est également un lieu d'écoute très important, ayant notamment pour vocation de favoriser la participation des personnes accueillies. Il convient aussi de souligner que le CVS représente une instance collégiale qui doit donc impérativement fonctionner de manière démocratique.

Le CVS donne son avis et fait des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement de l'établissement

1/4
 
Besoin de plus d'infos ? Contactez nous